Les Lucanes cerf-volants

Les Lucanes cerf-volants

Le Lucane, ou Lucane cerf-volant (Lucanus cervus), est le plus grand coléoptère d’Europe. Cet insecte impressionnant n’est pas protégé mais tend à se raréfier suite à la disparition des haies bocagères, à la réduction des milieux forestiers et à l’artificialisation des espaces arborés.

Lors de notre premier été au jardin, nous avons croisé une horde de Lucanes (mâles) sur notre pelouse. Ce lien qui les unit aux arbres et aux bois morts les rend vulnérables et devrait nous/m’inciter à planter encore plus d’arbres et à préserver les anciens : le nom de la pépinière était donc tout trouvé ! Par ailleurs, nos vieux chênes offrent également un écrin précieux pour les plantes de la pépinière.

Femelle Lucane observée en juillet 2020 (je venais de l'arroser... oups)
Lucane mâle juin 2019
Lucane mâle observé en juin 2019

Le Lucane est un saproxylophage : la femelle pond ses oeufs à proximité de souches de bois morts, la larve peut ainsi s’en nourrir pendant un certain temps (jusqu’à 5 ans !).

Après leur nymphose, les adultes émergent et tentent de se rencontrer pour pérenniser l’espèce… Les mâles, aux mandibules ressemblant à des bois de cerfs, roulent des mécaniques pour séduire les femelles et se battent même entre eux !

Le comportement des mâles au sol ressemble à un combat de catch, tandis que dans les airs ils font plutôt penser à Iron Man ! Les femelles sont plus mobiles et discrètes.

Malheureusement les adultes ont une courte durée de vie, ils émergent à la mi-juin pour s’éteindre petit à petit au cours du mois de juillet…

Avez-vous déjà croisé des Lucanes cerf-volants chez vous ?

Si oui, je vous conseille de référencer votre osbervation sur ce site. Cela permettra de suivre l’évolution des populations de cet insecte en France.

Le Lucane est totalement inoffensif ! Inutile de l’écraser, mieux que ça, réservez- lui un espace non tondu dans votre jardin de la mi-juin à fin juillet, et cherchez-le au crépuscule !

Le Lucane cerf-volant ne va pas dans les maisons pour manger les poutres… la femelle Lucane pond ses oeufs dans la terre, dans la fraîcheur et l’humidité et à proximité de vieux arbres, plus susceptibles de produire du bois mort. Leur présence ne représente pas un danger pour votre maison et est le signe que vous avez des espaces boisés bien préservés chez vous ou à proximité.

Vieille ragosse de chêne pépinière des Lucanes